Les 7 familles anti-gaspi


Dans les entreprises et les centres de profit ou d’action, sept familles de gaspillages peuvent être inventoriées. Suivant que l’on soit producteur, distributeur, prestataire ou intermédiaire, la perception et la valeur de chaque famille peut être estimée et traitée différemment :

1- Gaspillages de matières (premières, secondaires...)

2- Gaspillages de temps (méthodes, ergonomie...)

3- Gaspillages d’énergie (transports, chauffage, éclairage. .. )

Les trois premières séries de gaspillages étant issus directement de la formule d’Einstein qui déclare que l’énergie dépend de la matière et de sa vitesse !

4- Gaspillages d’espaces ou de volumes (non-utilisation, surstockage...)

5- Gaspillages de matières grises (sous utilisation des compétences, manque de formation adaptée....)

6- Gaspillages potentiels ou virtuels (manque de motivation ou absence d’utilisation de moyens adaptés, outils, logiciels, engins...)

7- Gaspillages subis dont la cause est extérieure...

(...)

Toutes ces formes de gaspillages se retrouvent et s’intègrent dans le prix de revient et la facture finale des produits ou des services proposés. Aucun client ou utilisateur final n’est prêt à payer le sur-coût dû aux gaspillages d’une entreprise ou d'une organisation négligente ou inopérante.
Par ailleurs, les gaspillages entraînent un épuisement plus rapide des ressources de notre planète ce qui, en terme de raison, donne une justification d'action aussi importante que les motivations personnelles et professionnelles.

>>> Pour en savoir plus <<<